Tout le monde a besoin d’un chez-soi sécuritaire – même les petits mammifères

Voici sept choses que vous avez peut-être déjà dans votre arrière-cour et qui en feront le refuge préféré des animaux

No 1. Un amas de broussailles

Le lapin à queue blanche se cachera volontiers dans un amas de broussailles pour fuir ses prédateurs. Vous ne pensez sûrement pas que votre arrière-cour est un endroit dangereux, mais elle l’est peut-être pour ce lapin. Les prédateurs comme le hibou, le faucon, le coyote, le renard roux et même votre gentil toutou Fido posent une menace pour les lapins. Si vous n’avez pas d’amas de broussailles dans votre arrière-cour, vous pouvez facilement en créer un. Déposez des branches sur le sol comme base et placez ensuite des branches et des brindilles de différentes tailles sur le dessus. Assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace pour qu’un petit animal puisse s’y insérer. Boni! Les oiseaux d’arrière-cour se serviront aussi de l’amas de broussailles pour s’échapper des prédateurs.

No 2. Un arbre à feuilles caduques

Bouleaux

Ces arbres feuillus sont recherchés par de nombreuses espèces. L’écureuil gris fait son nid à la cime d’arbres à feuilles caduques. Il le construit avec des feuilles, des vignes, de l’herbe et des brindilles. Les matériaux sont étroitement tissés ensemble pour rendre le nid aussi résistant que possible contre le vent. S’il est chanceux, cet écureuil utilisera un nid de corbeau abandonné et y ajoutera quelques branches. Mais la plupart du temps, il doit partir à zéro.

Au printemps, l’écureuil gris se nourrit des bourgeons de plusieurs arbres à feuilles caduques, bien que les bourgeons de l’érable soient ses préférés. L’écureuil roux boit la sève de l’érable à sucre au printemps. Il se rend au nectar sucré en machant sur le bout des branches. Lorsque la température se refroidit, le lapin à queue blanche se nourrit des tiges, de l’écorce et des bourgeons d’arbres à feuilles caduques, dont le saule pourpre et le bouleau.

No 3. Une mangeoire pour oiseaux

Vous avez sûrement remarqué que les oiseaux ne sont pas les seuls animaux attirés par les mangeoires pour oiseaux. Le tamia passe énormément de temps l’automne à rassembler de la nourriture pour l’hiver. Une grande partie de son butin est constituée de graines. Il se remplit les joues de graines et les rapporte à son nid. Saviez-vous que ses joues sont faites de peau extensible? C’est de cette façon qu’il réussit à y emmagasiner tant de choses! Fascinant! Puisque le tamia se retrouve en état de torpeur l’hiver, sa cache de graines lui est très utile.

Le lapin à queue blanche et l’écureuil gris demeurent tous les deux actifs durant l’hiver; ils sont donc heureux de pouvoir manger des graines d’oiseaux tombées sur le sol.

No 4. Une mangeoire pour écureuils

Écureuil roux @Kristin Duff

Si vous ne pouvez les vaincre, ralliez-vous à eux! Une mangeoire remplie de noix fera le bonheur de nombreux petits mammifères. L’écureuil gris préfère les noix à tout autre type de nourriture – elles sont pas mal nourrissantes, après tout! Après avoir trouvé une noix, il la cache sous le sol et reviendra la déterrer plus tard. Mais saviez-vous que ce n’est pas parce qu’il se souvient d’où il l’a cachée? Non! Il la retrouvera plutôt grâce à son excellent sens de l’odorat.

No 5. Un arbre mature ou un abri pour oiseaux

Écureuil roux

Durant l’hiver, les écureuils roux et gris rechercheront des arbres matures avec des cavités pour se réfugier des éléments. Les jeunes arbres n’ont pas habituellement de cavités. Les arbres matures sont donc particulièrement précieux pour les petits mammifères. Si vous n’avez pas d’arbres matures, vous pouvez utiliser un abri pour oiseaux pourvu qu’il soit assez grand pour les héberger.

No 6. Des pierres

Tamia rayé @Megan Lorenz | CWF Photo Club

Le tamia survit durant l’hiver grâce à la réserve de nourriture qu’il a emmagasinée dans son terrier. L’entrée de ces terriers est parfois cachée sous des pierres afin de la dissimuler des prédateurs. Avec ses joues remplies de graines, il se faufile dans un tunnel pour se rendre dans une cavité d’environ 15 centimètres de diamètre. Cette cavité est tapissée d’herbe, de tiges et de feuilles.

No 7. Des conifères

Un écureuil roux avec un cône de conifère

L’écureuil roux affamé est jubilant lorsqu’il trouve un conifère. Il mâchouillera le bout des branches et se précipitera le long du tronc pour se nourrir de bourgeons. Parmi ses conifères préférés, on peut compter l’épinette blanche, le pin sylvestre et l’épinette de Norvège.

L’écureuil gris apprécie aussi les conifères lorsqu’il ne peut pas trouver de cavité dans un arbre feuillu. Les conifères servent de bon endroit pour construire un nid rempli d’herbe, de plumes, d’écorce, de mousse et plus.