Pour célébrer la Journée mondiale de la tortue, la Fédération canadienne de la faune est heureuse de partager avec vous cette vidéo mettant en vedette une histoire légendedaire au sujet de cet incroyable reptile.

Le conteur gatinois Daniel Richer a visité les bureaux de la Fédération canadienne de la faune à Kanata en Ontario pour nous transmettre ses enseignements avant d’entreprendre une tournée pégagogique en Alberta et dans le nord de l’Ontario. Nous souhaitons remercier notre stagiaire en communication, Maggie Van Lith, d’avoir créé la vidéo, et Daniel d’avoir partagé avec nous ses connaissances et son enthousiasme. Daniel est bénévole auprès de la FCF depuis de nombreuses années et utilise nos peluches de la série « Adopter un animal » dans ses présentations. Nous lui avons posé quelques questions au sujet de sa passion pour la narration.

Q : Pouquoi aimez-vous transmettre des contes sur la faune et la nature?

Pour les peuples autochtones (les Premières Nations, les Inuits et les Métis), les légendes sont bien plus qu’une simple source de divertissement. Elles sont une façon d’expliquer ce qui nous entoure et de transmettre des leçons de vie. La narration me permet d’ouvrir les yeux et le cœur des gens pour qu’ils découvrent qui ils sont réellement et ce qu’ils peuvent contribuer. Le racisme émane de l’ignorance. Donc, si nous instruisons les autres et leur racontons nos histoires, nous ne pouvons pas être ignorés.

Q: De quels animaux parlez-vous dans vos contes et pourquoi?

  • La tortue est lente et constante. Elle nous enseigne que la patience est une qualité et que nous devons être reconnaissants de ce que nous avons. Nous devons aussi profiter de la vie et apprécier le chemin qui nous mène à la vieillesse.
  • L’ours nous montre le cycle de la nature, la façon de vivre en harmonie avec elle et la façon d’en tirer des leçons.
  • La baleine incarne la sagesse, la sérénité et l’amour éternel. Elle inspire la créativité.
  • L’orignal représente la force, la puissance, l’individualité et l’autonomie – c’est-à-dire la capacité de se connaître et de s’accepter comme on est et de s’adapter à son environnement.
  • Le bison symbolise l’abondance, la détermination et le respect des traditions et de la cérémonie. Il incarne aussi la puissance et la beauté de la générosité.
  • Le hibou nous montre comment jouir de la solitude, mais aussi comment rechercher la vérité et comment ouvrir les yeux pour voir ce qui nous entoure afin d’en tirer des leçons.
  • Le renard est un filou qui est assez intelligent et qui aime rire. Il prend le temps de s’amuser et nous montre que nous devons faire de même.
  • La loutre aime la vie et accorde une grande importance à la famille. Elle vit dans le moment présent et aime découvrir de nouvelles choses.

Q : Comment avez-vous appris ces contes?

Ma grand-mère et mon père étaient d’excellents conteurs et donnaient généreusement de leur temps pour partager leur savoir. Au fil des ans, j’ai eu l’énorme chance de pouvoir raconter nos légendes dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada; mais plus important encore, j’ai eu la chance de m’asseoir, d’écouter et d’apprendre d’excellents conteurs de pluseurs nations.

Q : Quels autres contes aimez-vous particulièrement?

Il y en a tellement que c’est difficile de choisir, mais en voici quelques-uns : « La tortue part à la guerre » et « D’où viennent les papillons » sont des contes poétiques et fantaisistes qui nous expliquent comment les animaux sont devenus ce qu’ils sont aujourd’hui. « Sans mocassin » est une histoire sur l’autonomisation et la résilience des femmes.

Q : Pourquoi la conservation de la faune vous tient-elle à coeur?

Nous ne fasions que passer sur cette Terre, dans cette vie. Nous devons donc laisser les choses dans un meilleur état que celui dans lequel nous les avons trouver. La Loi de Sept nous enseigne qu’avant de dire quelque chose, avant de faire quelque chose, il faut penser aux sept prochaines générations que ça touchera.

Apprenez-en plus au au sujet de Daniel Richer >