Voici les routes les plus dangereuses dans l’est de l’Ontario

Turtle Crossing road sign

Tortues et routes ne font pas bon ménage.

Lorsque les tortues quittent leurs milieux humides pour une expédition sur la terre ferme, elles doivent souvent traverser une route pour se rendre à destination. Cette destination peut être une autre zone humide simplement située de lautre côté de la route, ou un site de nidification où une femelle adulte pondra ses œufs. Quelle quen soit la raison, leur périple se termine souvent par une tortue morte sur la route.

Les tortues sont lentes, ce qui accroît le risque de se faire frapper par une voiture ou un camion en traversant la route. De plus, la réaction dune tortue au danger est souvent de rentrer la tête et les pattes et de rester immobile. Malheureusement, le fait de rester immobile sur une route achalandée fait de la tortue une cible facile.

Résultats de létude sur les routes

Excavating a nest | Marquage des œufs de tortues serpentines.

Au cours des deux dernières années, léquipe consacrée aux tortues de la FCF a mené des études sur les routes dans la grande région dOttawa pour déterminer où les tortues se font frapper sur les routes.

Tragiquement, nous avons découvert plus de 1 000 tortues mortes sur les routes.

Ce nombre de tortues tuées sur la route est sidérant et selon toute vraisemblance, non durable à long terme. Nous déployons tous les efforts pour faire installer des clôtures de protection pour la faune sur deux des sites où nous avons trouvé le plus de tortues sur les routes près dOttawa.

Nous avons trouvé plus de tortues sur certaines routes que sur dautres. Beaucoup de facteurs influencent le nombre de tortues trouvées sur une route donnée, comme la longueur de la route, son taux de circulation, le nombre de milieux humides qui se trouvent à proximité et la fréquence à laquelle la route est étudiée.

Les tortues peuvent se déplacer de mai à septembre, mais la plupart de leurs déplacements seffectuent en juin, lorsque les femelles adultes sont à la recherche de sites de nidification. Il est toujours préférable dêtre à laffût des tortues lorsquon conduit au printemps et en été.

Sil est possible de le faire, ralentir en approchant des zones humides peut augmenter les probabilités dapercevoir une tortue sur la route avant quil ne soit trop tard. Et bien quil soit préférable de rester à laffût des tortues sur toute route rurale, nous pouvons maintenant identifier les routes de la région dOttawa qui causent le plus de mortalité pour les tortues.

Donc si vous conduisez dans la région dOttawa au printemps ou en été, faites très attention sur les routes suivantes :

Hot Roads Do you regularly drive one of Eastern Ontario's 'hot roads?' This map is a compilation of CWF's 2018 data on turtle strikes.
Routes dangereuses : Est-ce que vous conduisez régulièrement sur une « route dangereuse » de l’est de l’Ontario? Cette carte est une compilation des données sur les tortues heurtées recueillies par la FCF en 2018
  • Route 7 (à l’ouest de Carleton Place)
  • Route 10 (au sud-ouest de Perth)
  • Route 15 (au sud de Carleton Place)
  • Dwyer Hill Road (dans l’ouest d’Ottawa)
  • Roger Stevens Drive (dans le sud d’Ottawa)
  • Wolf Grove Road (à l’ouest d’Almonte)

(Ces routes sont classées par ordre alphabétique. Nous navons pas tenté de les classer selon le nombre de tortues trouvées, puisque chaque route na pas fait lobjet du même niveau détude.)

Sans surprise, ces routes sont toutes relativement longues et achalandées. Nous avons aussi compté un certain nombre de tortues mortes sur différentes routes plus courtes, mais pas autant que sur celles-ci. Le monde est dangereux pour les tortues. Nous vous prions de rester à laffût des tortues qui tentent de traverser nos routes.

Si vous voulez en découvrir plus sur ce que vous pouvez faire pour les tortues, visitez le site AidonslesTortues.ca.

 

David Seburn

Auteur : David Seburn

David Seburn est le spécialiste des tortues d’eau douce à la Fédération canadienne de la faune. Il travaille en conservation des amphibiens et des reptiles depuis 20 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *