Pour se rendre dans une zone humide située de l’autre côté.

C’est le printemps et les tortues sont actives, se déplaçant souvent d’une zone humide à une autre. Les femelles, notamment, recherchent un lieu où pondre leurs œufs. Ces déplacements signifient souvent que les tortues doivent traverser des routes pour se rendre là où elles veulent aller.

Au cours des deux dernières années, l’équipe des tortues de la Fédération canadienne de la faune a découvert plus de 1000 tortues décédées sur les routes de l’est de l’Ontario. C’est une mortalité phénoménale. Nous savons que la mortalité routière est une grave menace pour les tortues et nous travaillons à l’installation de clôtures aux endroits les plus critiques pour empêcher les tortues d’aller sur les routes.

Que puis-je faire?

En attendant, nous pouvons tous faire notre part en surveillant la présence de tortues sur les routes, en particulier lorsque nous conduisons dans des régions rurales proches de lacs et de zones humides. L’équipe des tortues de la FCF a sauvé plus de 100 tortues sur les routes au cours des deux dernières années. Vous pouvez aider aussi.

Tout d’abord, si vous voyez une tortue essayer de traverser la route, assurez-vous que vous pouvez l’aider en toute sécurité. Si la circulation n’est pas trop dense et que cela semble sécuritaire, stationnez-vous sur l’accotement et allumez les feux de détresse de la voiture. Regardez des deux côtés avant d’aller sur la route pour sauver la tortue. Si des voitures arrivent, ne risquez pas votre vie.

À l’exception des chélydres serpentines, il est assez facile de ramasser la plupart des tortues. Attrapez la tortue des deux mains, de chaque côté de la carapace. Il se peut que la tortue n’apprécie pas ou ne comprenne pas que vous essayez de la protéger et elle risque alors de vous griffer ou de vous faire pipi dessus, aussi préparez-vous à cette éventualité. Si vous tenez fermement la tortue à deux mains, vous risquez moins de la laisser tomber si elle vous égratigne. C’est une bonne idée de garder une paire de gants de travail dans la voiture pour protéger vos mains lorsque vous déplacez des tortues ou dans l’éventualité d’autres aventures survenant sur la route.

Déplacez toujours la tortue dans la direction vers laquelle elle se dirige. Les tortues savent où elles veulent aller. Relâchez la tortue sur l’accotement et elle s’éloignera probablement rapidement de vous et de la route. Félicitations, vous venez de sauver une tortue.

Déplacer les chélydres serpentines, en particulier les plus grosses, est plus difficile. Les chélydres serpentines peuvent être rapides et elles peuvent mordre. Elles peuvent également pivoter rapidement ou même se précipiter en avant. Ne saisissez pas les côtés de la carapace d’une chélydre serpentine, car elle peut tourner la tête brusquement et vous mordre.

Une option pour déplacer une chélydre serpentine consiste à la tirer sur un tapis de sol d’automobile. Placez le tapis derrière la tortue, saisissez l’arrière de la carapace près des pattes arrière et faites glisser la tortue sur le tapis. Ne tirez pas la tortue par la queue, car vous pourriez la blesser. Une fois la tortue sur le tapis, faites glisser celui-ci hors de la route en gardant une main sur le dos de la tortue.

Une autre technique recommandée pour déplacer une chélydre serpentine consiste à la soulever à l’aide d’une pelle. Si vous avez une pelle dans la voiture, approchez-vous de la tortue par-derrière et glissez la pelle sous celle-ci. Ensuite, soulevez la chélydre serpentine et enlevez-la de la route. Ne soulevez pas trop la pelle, car la tortue pourrait tenter de se déplacer et tomber.

Regardez notre vidéo pour savoir comment saisir une chélydre serpentine à la main en toute sécurité pour la déplacer de la route.

Pour en savoir plus sur comment vous pouvez aider les tortues, visitez AidezLesTortues.ca