En juin de cette année, l’équipe consacrée aux tortues de la FCF a passé beaucoup de longues soirées à chercher des tortues en train de pondre des œufs.

Plus particulièrement, nous étions à la recherche de tortues serpentines et de tortues mouchetées en train de pondre leurs œufs. Notre objectif était de laisser les femelles pondre leurs œufs, que nous déterrerions et collecterions ensuite pour les incuber au siège de la FCF.

Pourquoi?

Hannah moving a Blanding's Turtle @ Mackenzie Barns
Hannah déplaçant une tortue mouchetée @ Mackenzie Barns

Toutes les huit tortues d’eau douce du Canada sont maintenant considérées comme des espèces en péril. Les tortues font face à de nombreuses menaces comme la perte d’habitat en milieu humide et la mortalité sur les routes. Dans beaucoup de secteurs, cinquante pour cent ou plus des nids de tortue seront détruits et mangés par des prédateurs comme les ratons laveurs. La prédation des nids est un processus naturel, mais donner un coup de main aux tortues en protégeant leurs nids peut être bénéfique pour leurs populations.

Du début à la fin

1. Collecte des œufs

Excavated Snapping Turtle eggs in the field
Excavated Snapping Turtle eggs in the field | Marquage des œufs de tortues hargneuses.

Collecter des œufs de tortues n’est pas aussi simple qu’il le paraît. Après qu’une tortue femelle a pondu ses œufs, elle remplit de terre le trou qu’elle a creusé et il ne reste souvent aucun signe du nid. La façon la plus simple de trouver un nid de tortue est de trouver la femelle pendant les quelques heures où elle pond ses œufs. Cela peut comporter beaucoup de recherches en soirée, alors que les tortues sont plus susceptibles de pondre leurs œufs.

Nous devons faire très attention de ne pas surprendre la tortue, sinon elle pourrait remettre sa recherche d’un site de nidification à une autre soirée. Une fois que la femelle a fini sa nidification, nous creusons le nid et ramassons les œufs avec soin. Après beaucoup de nuits longues et tardives, l’équipe consacrée aux tortues a collecté plus de 400 œufs provenant de nids en bord de route!

2. Incubation des œufs

CWF Freshwater Turtle Specialist Dave Seburn shows us the turtle eggs in the incubator.
Le spécialiste des tortues d’eau douce de la FCF Dave Seburn nous montre les œufs de tortues dans l’incubateur

Les œufs ont été gardés dans un incubateur spécial pour les œufs de reptiles qui maintient la température constante. Des œufs de deux espèces de tortues en péril ont été collectés : la tortue mouchetée et la tortue serpentine. Les œufs de tortue mouchetée sont ovales, alors que ceux de la tortue serpentine sont ronds, comme de petites balles de ping-pong. Les tortues mouchetées pondent environ une douzaine d’œufs, alors que les tortues serpentines en pondent de 30 à 40..

Les œufs de chacun des nids ont été placés dans un contenant différent rempli de vermiculite humide, un mélange de terreau artificiel. Nos premiers œufs ont commencé à éclore au début du mois d’août, mais les œufs ont continué d’éclore au cours des quelques semaines suivantes. En excluant les œufs qui n’ont pas été fertilisés, environ 97 pour cent de nos œufs ont réussi à éclore.

3. Œufs éclos

Blanding’s Turtles at different stages of hatching
Tortues mouchetées à différentes étapes de l’éclosion

Lorsque les bébés tortues émergent de leur coquille, ils ont une vésicule ombilicale attachée à leur plastron. Elle contient des nutriments et nourrit le bébé tortue pendant ses premiers jours de vie. Nous avons gardé les bébés tortues jusqu’à ce que leur vésicule ombilicale soit absorbée, puis nous avons relâché chaque groupe de bébés tortues à proximité de l’endroit où nous avons trouvé les œufs, dans le milieu humide le plus près de chacun des nids. À la fin du mois d’août, nous avions relâché presque 400 bébés tortues dans la nature.

4. Libération des bébés tortues

Ces bébés tortues ont quand même une vie difficile devant eux.

Comme les parents ne s’occupent pas des bébés tortues, ces derniers doivent se débrouiller seuls pour trouver de la nourriture, éviter les prédateurs et trouver un endroit sûr où hiberner pour l’hiver. Or, sans notre aide, au moins la moitié de ces œufs seraient simplement devenus de la nourriture pour les ratons laveurs. Il aurait aussi été possible que beaucoup des bébés tortues n’aient pas réussi à se rendre jusqu’à l’eau, puisque les œufs sont souvent pondus à 100 mètres ou plus d’un milieu humide.

Ajouter plus de tortues aux populations sauvages est un bon départ, mais il y a aussi beaucoup d’autres menaces à contrer pour aider les tortues.

Découvrez d’autres façons d’aider les tortues.