16 façons de protéger votre jardin durant une sécheresse sans trop gaspiller d’eau

Je me souviens très bien de ma première sécheresse.

C’était en 2012 durant une vague de chaleur interminable en Ontario. C’était l’année où j’ai décidé pour la première fois de faire un potager. Il n’a pas survécu.

Le gazon fut le premier à rendre l’âme. Le soleil l’a complètement asséché. Le sol s’est alors mis à se fissurer. Il était tellement sec qu’il est devenu hydrophobe, c’est-à-dire qu’il repoussait toute tentative d’arrosage, un peu comme une éponge sèche. C’est par la suite qu’est mort (*pleurs*) mon potager. Il n’avait aucune chance de survie. J’avais un puits foré. Je devais donc arrêter d’arroser pour conserver l’eau.

Vint alors le tarissement des étangs et des marais dans ma région. Je n’avais jamais vu ça! Depuis cette sécheresse, j’ai appris certaines choses que je mettrais en œuvre si jamais je décide de me créer un autre potager. Espérons qu’il réussira mieux que mon dernier.

Voici ce qu’il faut faire et ne pas faire pour préserver la verdure durant une sécheresse sans utiliser trop d’eau :

  1. Donnez la priorité aux plantes établies. Les plantes existantes sont mieux enracinées et auront besoin de moins d’eau que les plantes que vous venez de mettre en terre.
  2. Donnez la priorité aux plantes indigènes et aux fleurs sauvages. Les plantes indigènes comme l’asclépiade, la dalée violette, le panicaut des tourbières, l’oponce fragile, la verveine veloutée et autres ont tendance à mieux résister à la sécheresse. Elles fournissent aussi une source essentielle de nourriture et un abri aux pollinisateurs et aux insectes et bestioles bénéfiques qui en ont besoin durant une sécheresse.
  3. Vérifiez vos plantes. Taillez les fleurs et les feuilles mortes pour aider les plantes à conserver leur énergie durant la sécheresse.
  4. Arrosez fréquemment et profondément. Évitez que le sol de votre jardin devienne hydrophobe en l’arrosant longuement et en profondeur, jusqu’à ce qu’il soit bien hydraté. Il semblerait contraire à l’intuition d’arroser lentement le sol durant une sécheresse, mais vous économiserez de l’eau à long terme en arrosant plus lentement et profondément et en utilisant une irrigation au goutte-à-goutte pour humidifier le sol le plus possible en gaspillant le moins d’eau possible.
  5. Ne soyez pas trop attaché à votre pelouse. Les pelouses sont décoratives. Envisagez de ne pas arroser votre pelouse. Elle pourrait devenir brune durant les chaleurs intenses, mais il s’agit habituellement d’un gazon en dormance plutôt que d’un gazon mort.
  6. Utilisez de la bonne terre. Ajoutez du compost tous les ans pour y procurer des nutriments et pour l’aider à demeurer humide.

spreading mulch in a garden

  1. Ajoutez du paillis. Ajoutez du paillis aux parties exposées du jardin pour réduire l’évaporation. Le paillis contribue aussi à maintenir les racines à la bonne température durant l’été. Les plantes peuvent alors mieux s’adapter aux sécheresses. De plus, le paillis prévient l’érosion et la prolifération de mauvaises herbes.
  2. Aidez les pollinisateurs. Ajoutez un petit bol d’eau entouré de pierres dans un endroit ombragé du jardin pour permettre aux pollinisateurs et aux insectes bénéfiques de se reposer tout en s’abreuvant.
  3. Ne mettez pas d’engrais dans votre jardin durant une sécheresse. L’engrais encourage votre jardin à pousser, ce qui exige de l’eau.
  4. Utilisez de l’eau de pluie. Installez des barils de pluie pour capturer l’eau qui pourrait s’écouler des gouttières et utilisez-la pour arroser votre jardin.
  5. Réutilisez l’eau usée (eau grise). Vous rincez des raisins  ou des pommes de terre? Vous laissez couler l’eau quelques minutes avant de prendre une douche? Utilisez des bassins pour recueillir cette eau afin d’arroser votre jardin. Ou encore, installez un système d’eau grise pour réutiliser l’eau dont vous vous servez pour faire la vaisselle ou le lavage. Une solution gagnante!

irrigation

  1. Arrosez tôt le matin. Ainsi, vous réduirez l’évaporation et éviterez que le soleil brûle les gouttelettes d’eau sur les feuilles. L’arrosage le matin permet aussi aux plantes de sécher avant la nuit, ce qui aide à prévenir l’infestation par des organismes nuisibles qui aiment les environnements humides (limaces, champignon, etc.)
  2. Retirez les mauvaises herbes. C’est particulièrement important durant une sécheresse, car les mauvaises herbes peuvent capturer de la précieuse humidité du sol.
  3. Ne plantez pas de nouvelles plantes durant une sécheresse, car ces plantes nécessitent plus d’eau.
  4. Dirigez l’eau vers les endroits qui en ont le plus besoin. Pour les plantes ayant besoin plus d’eau, placez une bouteille d’eau dont la base a été retirée près de la plante et arrosez par le goulot de la bouteille. Cette technique permet de diriger l’eau vers les racines de la plante.
  5. Préparez-vous pour l’année suivante. On ne peut prédire le temps qu’il fera durant les étés à venir, mais on peut se préparer pour une sécheresse en ajoutant du compost l’automne, en cultivant des fleurs sauvages, des plantes et des arbustes, résistants aux sécheresses.

 En avons-nous oublié? Faites-nous part de vos méthodes de jardinage éprouvées.

 

5 façons de réduire son empreinte plastique aux restos rapides

Les Canadiens jettent environ un demi-kilogramme d’emballage en plastique tous les jours.

Beaucoup de ces emballages à usage unique découlent de nos activités quotidiennes comme l’achat de notre café matinal à la brûlerie du coin ou de notre dîner à la cafétéria du travail. Voici sept façons de réduire votre empreinte plastique lorsque vous n’êtes pas à la maison!

plastic straws1. Apportez votre propre paille.

Lorsque vous visitez votre établissement de restauration rapide préféré, dites non aux pailles. Les Canadiens jettent chaque jour 57 millions de pailles. Utiliser une paille réutilisable en verre ou en acier inoxydable peut avoir tout un impact!

plastic bottles

2. Dites non aux bouteilles en plastique

Si vous avez besoin de transporter de l’eau, par exemple pour les parties de football de votre fils, utilisez plutôt des bouteilles réutilisables en acier inoxydable. À l’heure actuelle, 4 000 bouteilles de plastique sont utilisées toutes les secondes! Ouache! Ce changement simple peut faire une immense différence.

plastic bag3. Dites non aux sacs en plastique

Lorsque vous attrapez un sandwich pour emporter, dites non au sac qui l’accompagne presque toujours. Douze millions de barils de pétrole sont nécessaires pour fabriquer tous les sacs utilisés en une seule année par nos voisins américains. De toute façon, vous n’avez pas besoin d’un sac pour transporter votre dîner jusqu’au bureau.

4. Apportez vos propres ustensiles

Au lieu d’utiliser une fourchette et un couteau en plastique avec votre repas, apportez vos propres ustensiles réutilisables. Il suffit de les déposer dans votre sac et vous n’aurez plus à utiliser des ustensiles jetables pour savourer votre salade.

coffee cup

5. Rehaussez votre café

Achetez votre café sans gaspiller de gobelet, de couvercle et de bâtonnet jetables. Il suffit de les remplacer par une tasse réutilisable! Achetez-en quelques-unes pour votre voiture, l’école ou le travail afin de ne jamais en manquer.

Quelle est votre empreinte plastique?  Allez de pièce en pièce, et cochez les cases au fur et à mesure à le site web desrivieresauxoceans.ca!