Le participant du groupe 1 Adam Joseph nous raconte ce qu’il a appris jusqu’à maintenant durant son stage pratique, l’étape 2 pour le Corps de conservation canadien.

adam joseph on field placement

Mon stage pratique s’est déroulé à la Saskatchewan Wildlife Federation. Les poissons de fond sont un des sujets sur lequel j’ai beaucoup appris. Tellement qu’on m’a demandé de contribuer à une nouvelle affiche en cours de création. J’aimerais partager avec vous ce que j’ai soumis pour l’affiche jusqu’à présent :

Les habitants du sous-sol aquatique (c.-à-d. les poissons de fond)

Les poissons de fond ne sont pas une famille de poissons, mais ils sont regroupés dans cette catégorie en raison de leur habitat de prédilection, le fond des cours d’eau comme les lacs, les rivières et les étangs. Bien que leur nom sous-entende qu’ils se nourrissent directement au fond, certaines espèces trouvent leur nourriture près du fond. Ils ne sont généralement pas pêchés de manière sportive puisqu’on ne les mange habituellement pas.

Voici les familles de poissons de fond qu’on retrouve en Saskatchewan :

Catostomidae (meunier rouge, meunier noir et chevalier rouge). La bouche de ces poissons est généralement située sous leur tête (subterminale). Ils se différencient des autres poissons apparentés par leur os pharyngien (situé derrière la bouche et la cavité nasale, mais au-dessus de l’œsophage et du larynx) et par leur seule rangée de dents. La plupart ont une longueur de 60 centimètres, mais certaines espèces peuvent devenir plus grosses.

Ictaluridae (barbotte noire, barbotte brune et barbue de rivière). Ces poissons ont quatre paires de barbillons (« moustaches »). Leur peau n’a pas d’écailles, leurs nageoires dorsales et pectorales possèdent habituellement des épines et leur nageoire dorsale compte normalement six rayons souples.

Lotidae (lotte). Ce poisson a un corps rappelant celui d’un serpent et une apparence semblable aux anguilles et aux poissons-chats. Il est facile à différencier avec son barbillon unique sur le menton.
Acipenseridae (esturgeon jaune). Ce poisson à la forme d’une torpille possède quatre barbillons. Il a des nageoires à rayons souples et une peau coriace sans véritables écailles.

Le candidat parfait

Ce stage est parfait pour quelqu’un qui aime faire des expériences dans différents domaines. Jusqu’à maintenant, j’ai notamment vécu les expériences suivantes pendant mon stage :

  1. J’ai visité une frayère au lac Buffalo Pound pour vérifier les filets-pièges et récupérer les poissons pour la SWF.
  2. J’ai parcouru différentes villes pour assister aux tournois de tir à l’arc de la NASP (il est incroyable de regarder de 30 à 50 personnes tirer à l’arc en succession rapide).
  3. J’ai appris sur différents types de poissons et sur leur mode de reproduction. J’ai visité une frayère pour aider à fertiliser des millions d’œufs de poisson.
  4. J’ai rencontré beaucoup de gens qui pourraient faire d’excellentes références pour mon C.V.

J’ai hâte aux prochaines semaines, alors que nous vivrons d’autres expériences divertissantes et éducatives qui rendront ce stage pratique encore plus intéressant.

Apprenez-en plus sur le Corps de conservation canadien de la Fédération canadienne de la faune.